Liste majoritaire

Après un été caniculaire où chacun a pu prendre conscience des conséquences du dérèglement climatique, contre lesquelles d’ailleurs nos sapeurs-pompiers ont lutté avec bravoure, cette rentrée nous place au coeur de questions essentielles pour l’avenir.

La crise de l’énergie nous oblige à repenser nos façons de vivre et de consommer, non pas de façon simplement cosmétique mais en profondeur et à l’échelle de nos collectivités. C’est ce que nous avons entrepris avec l’UCPA et avec le potager communal qui donne actuellement sa première récolte. C’est ce qui guide notre réflexion concernant les économies que nous devrons encore réaliser. Face à de tels enjeux, il serait illusoire de penser que l’on peut réagir seul et se replier sur soi. Au contraire, c’est de vivre et de créer ensemble dont nous avons besoin, ce mois de septembre nous en apporte la preuve en plaçant le monde associatif au coeur de notre vie communale. La semaine Sentez-vous sport ou le forum que nous avons organisé témoignent de la promesse de notre municipalité à aider et à soutenir l’engagement de centaines de bénévoles qui se mettent au service de la collectivité de façon désintéressée.

Ils irriguent la vie de notre cité que structure le service public. C’est aussi cela la leçon de la période que nous vivons. En matière de gaz ou d’électricité, en matière de santé ou de transports, d’école, et cette rentrée nous a montré dans quelle difficulté se trouvent les enseignants, notre vie commune est trop précieuse pour être livrée à la concurrence des intérêts privés. Cette idée n’est pas nouvelle mais c’est pourtant une idée toujours neuve dans le débat public. C’est cette idée que nous faisons grandir dans notre action quotidienne, pour vous et avec vous.

Groupe Energie citoyenne - Ecologie Solidarité Démocratie

À quand des panneaux d’affichage libre à Saint-Junien ?

En vertu d’une loi de 1979 et d’un décret de 1982, dont les dispositions figurent aujourd’hui dans le code de l’environnement, le maire détermine et fait aménager les emplacements destinés à l’affichage d’opinion ainsi qu’à la publicité relative aux activités des associations sans but lucratif.

La surface minimale que chaque commune doit réserver à cela varie en fonction du nombre d’habitants. Pour Saint-Junien, elle est 12 m2. Les emplacements doivent être disposés de telle sorte que tout point situé en agglomération se trouve à moins d’un kilomètre de l’un au moins d’entre eux.

À ce jour, rien n’a été mis en œuvre par la Mairie alors même que l’on ne peut que constater la multiplication de l’affichage politique sauvage (sur des transformateurs électriques, des murs, etc.) provenant notamment… d’un parti membre de la majorité municipale !

Dans ce cadre, nous avons saisi la Préfète de cette problématique afin que, comme prévu par les textes, elle mette en demeure l’exécutif municipal de respecter la loi, voire se substitue au Maire si ce dernier ne se résout pas à agir dans un délai de 3 mois.

Ce sujet n’est pas aussi anecdotique qu’il y paraît de prime abord. En effet, il s’agit de garantir la liberté d’expression et de favoriser la vitalité de la démocratie locale.

Notre site internet : www.energie-citoyenne-saint-junien.fr
Pour nous contacter : energie-citoyenne@laposte.net ou 06 46 66 24 97
Yoann Balestrat, Anne-Sophie Chazelle, Frédéric Dauvergne, Jean-Sébastien Piel, Clémence Pique et Nathalie Tarnaud.