Mesdames, Messieurs,

Tout d’abord à toutes et tous, je veux exprimer en mon nom et au nom du conseil municipal tous nos vœux de bonheur et de santé à vous-mêmes ainsi qu’à tous ceux qui vous sont chers.
La deuxième vague de Covid 19 a touché la population de Saint-Junien beaucoup plus durement que la première. Le souhait le plus ardent que je pourrais formuler pour 2021 est que tout cela cesse au plus vite. Que nous puissions revivre en toute liberté, en toute simplicité, sans contrainte.

L’époque des vœux est normalement une période qui nous permet de nous retrouver, de nous rencontrer. L’épidémie de Covid en a décidé autrement. Ainsi le repas des aînés, le repas de Noël du personnel, les vœux à la population ne peuvent pas avoir lieu. Les nouvelles technologies viennent donc à mon secours pour vous donner quelques exemples des projets que nous mènerons durant cette année. Malgré les difficultés, l’équipe municipale va poursuivre son action avec optimisme et détermination. Il n’est pas dans mon intention de refaire le programme des élections municipales, ce n’est ni le lieu, ni le moment.
Mais je vous confirme que cette année, nous inaugurerons à la rentrée scolaire 2021, la nouvelle cuisine centrale en face de la caserne des sapeurs-pompiers. Dotée des dernières technologies en matière de cuisson, de récupération de la chaleur et du froid, d’isolation, ce seront également des conditions de travail largement améliorées et sécurisées pour les agents de la collectivité. Il s’agit d’un investissement de plus de deux millions d’euros, dont la raison d’être va de pair avec l’utilisation de productions agricoles, issues de circuits courts, d’exploitations locales. Ce que, au demeurant, nous faisons déjà, avec des structures départementales comme Agri locale, et régionales comme Interbio Nouvelle-Aquitaine. Mais nous voulons aller encore plus loin dans la prise en compte du bien-être, de la sécurité alimentaire que nous offrons à nos enfants.

Pour cela nous avons décidé de nous engager dans la réalisation d’un potager municipal. C’est une grande ambition que de réaliser un tel projet. Peu de communes en France se sont lancées dans cette expérience. Fournir aux enfants des écoles des légumes et des fruits de saison, cultivés avec la volonté de se diriger vers une production de plus en plus biologique, constitue effectivement un défi, une remise en cause des pratiques, mais également l’acquisition de nouvelles techniques, de nouvelles compétences. Dans un premier temps, nous ne serons évidemment pas en mesure de fournir des denrées pour tous les repas pendant toute l’année. Mais à terme, c’est le but que nous nous fixons. D’autant que la communauté de communes est propriétaire d’un bel emplacement pour ce projet, à savoir, l’ile de Chaillac. Tout cela doit garantir une meilleure alimentation à nos enfants. Nous souhaitons réaliser cet engagement électoral dans les meilleurs délais et pourquoi pas demain le développer au plan intercommunal.

Je sais qu’en ce moment, l’emploi et l’activité économique sont au centre de vos préoccupations. Nos restaurateurs, nos commerçants sont soumis à rude épreuve ainsi que certains artisans et PME. Le monde culturel a été aussi gravement touché. Nombre de salariés sont dans l’angoisse de l’avenir et pour certains privés d’une partie de leur salaire. Le front de l’emploi sera très certainement un enjeu majeur, mais pour l’heure, nous ne connaissons rien des conditions dans lesquelles l’année 2021 va se dérouler tant au plan sanitaire qu’au plan économique.

En vous renouvelant mes meilleurs vœux, il ne s’agit pas d’une simple formule convenue mais bien l’expression d’une réelle confiance dans l’avenir, dans notre capacité collective à dépasser nos inquiétudes, nos difficultés. Nous pourrions alors nous remémorer les paroles de Jean Jaurès « il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remord pour le présent et une confiance inébranlable pour l’avenir ».

Pierre Allard, Maire de Saint-Junien.